Comment choisir son assurance expatrié ?

TEMPS DE LECTURE : 4 MINUTES

5 août 2021
choisir assurance expatrié

Comme de nombreux expatriés français, vous avez décidé de concrétiser votre projet de nouvelle vie à l’étranger. Un point très important de votre voyage est de souscrire à une assurance expatrié.

C’est un budget important, mais elle est indispensable. En cas de la maladie ou d’accident, comment seriez-vous remboursé de vos frais d’hôpital ou de médecin ? Comment choisir une assurance santé adaptée ? Quels sont les points à vérifier ? On vous explique cela.

Prendre une assurance complémentaire à la CFE OU au 1er euro ?

C’est certainement la première chose à définir avant de choisir votre assurance expatrié. Avant de partir en expatriation dans un pays étranger, vous devrez donc choisir de vous affilier ou non à la Caisse des Français de l’étranger.

La CFE est un organisme de sécurité sociale qui concerne les salariés expatriés, les non-salariés, personnes sans activité professionnelle, retraités. Elle vous permet de vous garantir sur trois grands risques principaux à savoir :

  • L’assurance pour la maladie, la maternité et l’invalidité
  • Les accidents du travail et les maladies professionnelles
  • L’assurance retraite.

Cependant, la CFE est un organisme de base et les remboursements de vos frais de santé sont basés sur les tarifs conventionnés de la sécurité sociale française. Il faut savoir que les frais de santé à l’étranger sont généralement très supérieurs à ceux en France.

De plus, La CFE ne pratique l’avance de frais médicaux qu’avec les hôpitaux ayant un accord. Cela peut-être bloquant dans certains pays à l’étranger.

Enfin, la CFE ne propose pas dans son offre d’assurance l’option assistance rapatriement (sauf sur la formule Jeun’Expat santé), ni la responsabilité civile expatrié ou le retour du corps en cas de décès.

Il vous faudra donc souscrire à une assurance internationale complémentaire à la CFE. Elle viendra compléter les remboursements de la CFE selon les garanties souscrites et vous permettra de souscrire à des options (assistance, RC, …). C’est le même fonctionnement que la sécurité sociale et votre mutuelle en France.

Si vous avez décidé de ne pas souscrire à la CFE, vous pouvez alors opter pour une assurance au 1er euro. Elle interviendra dès le premier euro dépensé, selon la couverture souscrite de votre contrat (hospitalisation, maternité, médecine courante, optique ou dentaire).

Vous n’aurez don qu’un seul interlocuteur qui réglera tous vos remboursements durant votre expatriation.

Selon votre statut, il vous faudra étudier les avantages et inconvénients de ces solutions.

Une assurance santé expatrié est-elle obligatoire ?

Les expatriés français, selon votre pays de destination à l’étranger, peuvent perdre leurs droits à la sécurité sociale. Vous devez vérifier s’il existe une convention bilatérale de sécurité sociale entre la France et ce pays. En l’absence de convention, vous êtes sous le régime du régime de base de votre pays d’expatriation, si vous pouvez en bénéficier. Une expatriation au Vietnam en Chine ou en Europe ne s’aborde pas de la même manière.

Il est donc primordial de bien se renseigner avant son départ, car vous pourriez supporter 100 % de vos dépenses de santé à l’étranger en cas de maladie ou d’accident en l’absence d’une couverture.

Certains pays, comme la Thaïlande, exigent des voyageurs entrant dans le pays une assurance spéciale Covid qui couvre les frais de médecine ou d’hospitalisation. Renseignez-vous auprès de l’ambassade de France dans votre pays à l’étranger.

Santé Mobility conseille les expatriés dans leur choix d’assurance santé internationale

Partir à l’étranger, c’est aussi vérifier que sa famille est bien couverte en cas de maladie, d’accident ou d’hospitalisation.

Santé Mobility vous propose en quelques clics de comparer parmi les meilleurs contrats santé expatrié et de choisir les garanties qui vous conviennent (frais d’hospitalisation, maternité, consultation, assistance rapatriement). C’est un service gratuit, rapide et complet.

Choisir une mutuelle « expatrié » en fonction de son pays d’expatriation

Selon le pays dans lequel vous allez résider à l’étranger, il faudra vous renseigner sur :

  • L’offre et la qualité du système médical
  • Le coût moyen des frais médicaux.

Le système de soins français est très protecteur, de bonne qualité et relativement bien rembourser.

Les Etats-Unis ou Hong Kong sont connus comme pays ayant un coût médical très élevé. Une simple consultation vous en coûtera dans les 100 dollars, une journée en service intensif ou d’urgence plusieurs dizaines de milliers d’euros. On peut citer aussi le Japon, la Suisse, le Brésil, le Canada, Singapour, Royaume-Uni et la Chine comme pays où les frais médicaux pour les expatriés sont très élevés.

Il vous faudra donc ajuster le montant de votre plafond annuel de dépenses en conséquence. Opter pour un montant à minimum 1 500 000 € par assuré et par an. Cela peut vous paraître démesuré, mais en cas de graves problèmes de santé, ils seront nécessaires.

Préférez une offre modulable pour votre assurance santé expatrié

Les meilleures assurances santé expatrié vous permettent de construire votre propre plan de santé. Elles sont modulables et ne vous font souscrire que les garanties dont vous avez besoin.

Par exemple, si vous êtes un homme célibataire, le poste maternité ne vous sera probablement d’aucune utilité. De même, si vous venez, avant de partir à l’étranger, faire un bilan de votre vue qui s’avère excellent, une garantie optique sera superflue.

Hopital

La garantie de base reste l’hospitalisation (avec en option l’assistance) : vous bénéficiez d’une prise en charge de tous vos frais d’Hospitalisation et d’une garantie assistance rapatriement sanitaire.

Doctor

La médecine courante et ambulatoire : prise en charge de vos frais de pharmacie, biologie et radiologie et de vos  frais de consultation généraliste, spécialiste, auxiliaires médicaux tels que kinésithérapie, orthophonie, orthoptie, infirmiers.

optique dentaire

L’optique ou le dentaire : frais d’optique, lunette, lentille sont assurés ainsi que l’ensemble de vos frais dentaires dont les prothèses  dentaires, le petit appareillage et accessoires de traitement

baby-boy

La maternité : frais d’accouchement, d’hospitalisation, suivi de grossesse, consultations, pharmacie, examens et soins pré-accouchement et post-partum.

En option, vous pourrez opter pour :

Quels sont les services offerts par votre assurance expatrié ?

En plus de protection de votre plan santé, votre assurance peut vous apporter des services complémentaires comme :

La téléconsultation ou télémédecine : ce service a connu un véritable essor lors de la crise sanitaire du covid depuis mars 2020. Elle vous offre un accès à une plateforme médicale où vous pouvez prendre en ligne un rendez-vous avec un médecin généraliste ou un spécialiste par visio, téléphone ou par mail.

Les frais de consultation sont ainsi pris en charge par votre assurance ? C’est un véritable plus car il vous offre un accès à tout moment et vous évite de longues heures d’attente aux urgences si vous ou l’un de vos enfants a besoin d’une consultation.

téléconsultation expatrié

L’avance de frais médicaux : la prise en charge des dépenses importantes de frais de santé, telle qu’une hospitalisation ou la maternité, peut se faire directement par votre assureur. Cela est très pratique, car elle vous évite d’avancer d’importantes sommes d’argent.

La procédure dite d’entente préalable est simple. Il s’agit, avant la réalisation des soins, de demander l’accord de la compagnie d’assurance pour l’engagement de certaines dépenses d’ordre médical. Cette dernière s’engage alors sur la prise en charge des dépenses et l’avance des frais.

Les procédures de remboursement accélérées : certaines application des assureurs sont très pratiques. Pour tous les frais de santé inférieurs à 1000 €, l’expatrié a la possibilité de communiquer par mail via une application. Il peut ainsi prendre une photographie de ses prescriptions et factures de soins, l’envoyer pour un remboursement en 48 heures. Plus de courrier ou de délai interminable pour se faire rembourser.

Consulter la liste des médecins et cliniques : ces mêmes applications, en plus de vous permettre de consulter votre couverture ou le suivi de vos remboursements, vous indiquent les structures médicales dans votre pays à l’étranger. Ainsi, vous aurez accès aux médecins, cliniques, hôpitaux de votre zone géographique.

Vérifier la qualité de gestion et du service commercial de votre assurance expatrié

Votre conseiller doit être facilement joignable pour répondre à vos questions (durée du contrat, date d’effet, conditions de remboursements, …).

Votre assurance doit vous rembourser rapidement (moins de 48 heures à dossier complet).

Pour s’en rendre compte, une simple recherche sur internet sur les avis clients vous permettra de conforter votre choix.

Prendre connaissance des exclusions au contrat

Une assurance santé expatrié, comme toutes assurances, comporte des exclusions. Elles sont différentes d’un contrat à un autre et plus ou moins contraignantes. Il convient de bien lire les conditions générales de votre contrat. Ainsi, toutes pathologies pré existantes, non déclarées sur votre questionnaire de santé et non acceptées par votre assureur sont exclues. De même, les frais résultant de pathologies liées à la pratique de sports à titre professionnel ou de certains sports dits dangereux ne sont pas couverts.

Quels sont les délais de carence de votre assurance en cas d’expatriation ?

Le délai de carence ou d’attente est la période ou durant laquelle une prestation n’est pas versée. Le contrat ne fait donc pas effet sur une certaine durée.

De façon générale, votre plan santé comporte des délais de carence dans les cas suivants :

  • Hospitalisation sauf en cas d’accident ou de maladie inopinée (3 mois)
  • Prothèses dentaires : (9 mois)
  • Implants dentaires : (9 mois)
  • Appareillage : (9 mois)
  • Soins orthodontiques : (9 mois)
  • Optique : (9 mois)
  • Maternité (frais liés à la maternité : grossesse, accouchement et ses suites) : 10 mois.

Ces délais d’attente sont supprimés si :

L’adhérent bénéficiait auprès d’un autre assureur de garanties similaires sans interruption de garanties supérieure à 30 jours (avec justificatifs de l’ancien assureur) : dans ce cas, l’Assureur pendant le délai d’attente, peut limiter ses remboursements au niveau des garanties antérieures lorsque celles-ci sont inférieures.. La maternité et les traitements de la stérilité comportent toujours un délai d’attente.

Donc si vous souscrivez pour la première fois une protection santé expatrié, les délais seront applicables.

Il faut quand même vérifier que votre assurance vous couvre pour les frais d’hospitalisation en cas d’accident ou de maladie inopinée, sans délai d’attente.

Bref vous l’aurez compris, dans le cadre de votre expatriation, la question de votre couverture internationale santé n’est pas une mince affaire.

Avant votre départ de France, pour votre nouvelle destination, il faut prendre le temps nécessaire pour étudier les différentes possibilités.

Pour vous aider dans votre choix, Santé Mobility vous guide et vous conseille. Notre comparateur d’assurance santé expatrié est entièrement gratuite et vous propose les meilleures offres pour les expatriés français et du monde entier (Assur Travel, Allianz, April international). Nos conseillers sont à votre disposition pour tout renseignement.