Assurance santé expatrié : les erreurs à ne pas commettre

TEMPS DE LECTURE : 5 MINUTES

2 avril 2021
assurance expatrie piège

C’est une réalité, la santé à l’étranger coûte cher, surtout si vous n’avez pas choisi la bonne couverture.

Votre assurance santé internationale représente une part importante de votre budget en expatriation.

On est alors tenté de rechercher l’assurance la moins chère, mais attention ! Vouloir faire des économies, ne doit pas se faire au détriment de vos garanties ou de la qualité de gestion de vos contrats d’assurance expatrié.

Santé Mobility vous explique comment trouver la meilleure assurance santé, sans commettre d’erreur.

Une assurance santé expatrié pour prévenir les risques

S’assurer avant son départ en expatriation est le meilleur moyen prévenir certains risques à l’étranger. En effet, un problème de santé ou un accident peut survenir à tout moment. Il ne faut donc pas procrastiner ! Le choix peut paraître complexe et fastidieux devant la multitude d’offres qui vous est proposée. Mais un examen méthodique des devis d’assurances expatrié reçus vous permettra de choisir sereinement la meilleure solution.

Choisir une assurance santé expatrié pour se protéger financièrement

Ce n’est pas une légende urbaine, mais bien une réalité. Les frais de santé à l’étranger sont sans commune mesure avec ceux du système de soins français. Si en tête de classement, on retrouve les Etats-Unis, le Canada ou Singapour suivent de près le Mexique, le Brésil ou bien encore la Chine

Les dernières études fixent à plus de 22 000 € le coût moyen de séjour hospitalier outre-Atlantique et à plus de 11 000 € pour la Chine.

Donc sans une couverture santé appropriée, cela peut vous coûter toutes vos économies.

Un système et une qualité de soins variables à l’étranger

Là aussi, d’un pays à un autre, les structures hospitalières et la qualité de soins diffèrent. Il n’est pas toujours possible d’avoir un libre choix du professionnel de santé dans le secteur public. Il faut alors se tourner vers le secteur privé, où les coûts peuvent exploser. Votre assureur santé expatrié peut vous conseiller dans le choix de référents médicaux selon le pays où vous vous trouver.

Des garanties complémentaires pour vous prémunir des risques juridiques.

Lors de votre adhésion à une assurance santé expatrié, vous pouvez sur les formules les plus complètes, optez pour une assistance rapatriement ou une responsabilité civile vie privée. Ne faites pas l’impasse sur ces options pour quelques centaines d’euros supplémentaires. La RC vie privée vous couvre à l’étranger pour des dommages que vous pourriez causer à des tiers. De même, dans une assistance rapatriement, vous aurez accès à des garanties comme l’avance de votre caution pénale à l’étranger (en cas d’accident de la circulation responsable par exemple) ou la prise en charge de frais de justice (honoraires d’avocat).

Il est important de souscrire à une responsabilité civile vie privée.

Santé Mobility conseille les expatriés dans leur choix d’assurance santé internationale

Partir à l’étranger, c’est aussi vérifier que sa famille est bien couverte en cas de maladie, d’accident ou d’hospitalisation.

Santé Mobility vous propose en quelques clics de comparer parmi les meilleurs contrats santé expatrié et de choisir les garanties qui vous conviennent (frais d’hospitalisation, maternité, consultation, assistance rapatriement). C’est un service gratuit, rapide et complet.

Les erreurs à ne pas commettre lors de choisir son assurance expatrié

Céder à un tarif trop bas

Si pour une assurance aux conditions similaires (même age, même nombre de personnes assuré, même postes principaux de garanties) le tarif varie de plus de 25%, vérifier bien votre devis.

Il se peut que les franchises, les délais de carence ou le reste à charge soit différents. Il y a une certaine homogénéité dans les offres et les garanties proposées par les différents assureurs du marché de la santé internationale.

A contrario, l’assurance expatrié la plus chère n’est pas, non plus, le meilleur choix.

Pour plus d’informations, consultez notre article : Comment payer moins cher son assurance santé expatrié ?

Oublier des informations sur le questionnaire médical

Lors de votre adhésion, votre assureur vous demandera de compléter de la façon la plus précise et la plus objective possible un questionnaire de santé. Vous devrez alors renseignez vos antécédents médicaux ou des pathologies préexistantes.

Selon l’étude de ce document, cela peut conduire à une majoration de prime. Mais attention, si vous avez dissimulé un risque de santé, cela peut conduire à l’annulation pure et simple de votre contrat.

Protection Sociale Expatrié

Se focaliser sur des postes de remboursements secondaires

En règle générale, on retrouve cinq grands postes de prise en charge sur une assurance santé expatrié :

  • L’hospitalisation
  • La maternité
  • Les frais de médecine ambulatoire (médecins généralistes ou spécialistes)
  • Le dentaire
  • L’optique

Il convient en premier lieu de vérifier le plafond annule de remboursement. Il est généralement entre 750 000 € et 2 000 000 €. Les garanties dentaires et optiques ne sont que secondaires.

Le plus fort risque est sur une hospitalisation et les frais annexes (rééducation, chambre particulière, examen, analyses,). Sous-estimer ce poste peut être une erreur fatale.

De même, la maternité peut avoir un coût très élevé surtout si vous accouchez en clinique privée ou si vous avez des complications.

Donc choisir une assurance santé internationale pour un meilleur remboursement de monture, n’est peut-être pas le choix le plus judicieux.

Ne pas prêter attention aux conditions générales de son contrat.

Tous contrats d’assurance santé expatrié comportent des franchises, des exclusions et des délais de carence.

La franchise est la somme qui demeure à votre charge. Elle peut être sur un poste précis de dépenses (par exemple, le remboursement d’une prothèse dentaire) ou bien annuelle.

Une franchise annuelle élevée vous permet de réduire votre prime d’assurance. Mais il faut prendre en considération que c’est la somme que vous décidez d’assumer avant que votre contrat prenne le relais. Si une franchise annuelle de moins de 1 000 € peut être acceptable, certains contrats peuvent la proposer jusqu’à 5 000 €. Réfléchissez bien avant de vous engager.

Les exclusions sont tous les refus de prise en charge. Elles sont très variables d’un contrat à un autre. Aussi une lecture approfondie, peut vous éviter certaines surprises.

La carence est la période durant laquelle une prestation n’est pas versée. Pour toute nouvelle adhésion à un contrat et si vous n’étiez pas assuré auparavant, vous aurez des délais de carences sur quasiment tous les postes de dépenses. Cependant en cas d’accident, la garantie hospitalisation vous est acquise et ce sans délai.

Notre conseil : pour toutes questions sur des termes techniques, consulter notre lexique spécifique à l’assurance expatriation. Nos conseillers sont là aussi pour vous renseigner.

Vérifier la façon dont vos frais de santé en expatriation seront remboursés

Là aussi, c’est un point important. : comment votre assureur gère-t-il vos frais de santé. ?

Si vous optez pour une assurance santé complémentaire, est-elle affiliée à la CFE (Caisse des français de l’Etranger) ?

Comment devez-vous envoyer vos factures ? il faut privilégier les assurances qui permettent l’envoi par mail ou scan.

Les meilleurs contrats vous remboursent par une simple photographie de votre facture de soins.

Y-a-t-il un âge limite à mon contrat expatrié ?

Votre contrat vous couvre-t-il sans limite d’âge ? Le risque est de se trouver exclu des garanties à 70 ou 75 ans.

À un certain âge, il sera bien plus difficile de souscrire à une nouvelle assurance.

Puis-je souscrire un contrat d’assurance santé expatrié en local ?

Oui, vous avez toujours cette possibilité. Mais attention à plusieurs points :

Le premier est que votre contrat ne sera pas soumis au droit français, mais dépendra généralement de votre pays d’expatriation. Il est de notoriété que le droit français est le plus protecteur en matière d’assurance vis-à-vis du consommateur.

Le second est que votre le risque de votre contrat n’est pas mutualisé. En cas de forte consommation ou de dépenses, votre prime d’assurance risque d’augmenter fortement l’année suivante.

Enfin, il faut vérifier votre zone de couverture. Êtes-vous couvert si vous revenez en France ?

Quelles solutions pour bien m’assurer en expatriation ?

Vous l’aurez compris, choisir son assurance expatrié requiert un examen approfondie des différentes offres qui vous arrivent.

Tout d’abord, éviter de vous y intéresser au dernier moment. Prévoyez-le quelques mois à l’avance.

Comparer facilement les offres santé expatrié grâce à Santé Mobility. Gratuitement et en ligne, recevez les meilleures offres du marché.

Nos conseillers sont à votre disposition. Vous définirez ensemble vos besoins et celui de votre famille, les garanties et les montants de remboursements.