Quel visa pour passer sa retraite en Thaïlande ?

TEMPS DE LECTURE : 4 MINUTES

26 novembre 2021
visa retraite thaïlande

La Thaïlande attire de nombreux expatriés pour leur retraite et la communauté française y est largement présente.

De nombreux retraités souhaitent y passer des jours heureux, mais pour cela, ils doivent disposer d’un visa adéquat.

Que vous soyez belge ou français, les conditions d’obtention des visas longues durées pour la Thaïlande ne sont pas les mêmes. Aussi, avant votre départ, il faut contacter l’ambassade ou le consulat thaïlandais dans votre pays de résidence. Ils vous indiqueront clairement les conditions d’entrée et les justificatifs à fournir selon le visa demandé.

Nous nous intéresserons ici aux exigences de l’ambassade thaïlandaise en France.

Quelles sont les conditions pour obtenir un visa pour m’expatrier pour ma retraite en Thaïlande ? Quelles sont les exigences pour les assurances santé en Thaïlande ?

 

Visa touristique TR

C’est un visa touristique, à entrée unique, qui vous permet de rester 60 jours sur le territoire thaïlandais. Il peut être renouvelé pour une période de 30 jours supplémentaires pour un coût de 50 € ou 1 900 baths.

C’est le visa idéal pour découvrir le pays, faire vos repérages avant de prendre la décision de vous expatrier définitivement pour votre retraite en Thaïlande.

Conditions Financières

Vous devez justifier d’une somme de 2 000 € par voyageur sur votre relevé bancaire en France.

Conditions sanitaires et d’assurance

Depuis la crise sanitaire du Covid, les critères se sont renforcés. Vous devrez fournir une attestation d’assurance médicale en anglais, couvrant les soins médicaux et hospitaliers pour un minimum de 50 000 US dollars ; cette attestation devra préciser qu’elle couvre les traitements liés au Covid et doit être valable sur la durée de votre séjour.

Si vous êtes à jour de votre schéma vaccinal Covid, vous devez justifier d’une réservation dans un hôtel AQ ou SHA+ (ou un logement Standard of Health and Safety, d’au moins une nuit.

La Thaïlande impose aux voyageurs entrant sur leur territoire, un test PCR dès leur arrivée. En attendant les résultats, ils doivent donc se mettre à l’isolement dans des résidences certifiées Alternative Quarantine AQ ou Safety Administration Plus SHA+.

De plus, le site du l’ambassade de Thaïlande précise que les voyageurs doivent fournir une preuve de logement d’au moins 6 jours suivant votre isolement.

Consulter leur site avant votre départ, les conditions peuvent changer en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.

Santé Mobility conseille les expatriés dans leur choix d’assurance santé internationale

Partir à l’étranger, c’est aussi vérifier que sa famille est bien couverte en cas de maladie, d’accident ou d’hospitalisation.

Santé Mobility vous propose en quelques clics de comparer parmi les meilleurs contrats santé expatrié et de choisir les garanties qui vous conviennent (frais d’hospitalisation, maternité, consultation, assistance rapatriement). C’est un service gratuit, rapide et complet.

Visa non-immigrant O

Ce visa vous permet de séjourner 90 jours en Thaïlande. Cependant, il ne vous permet pas d’y travailler. Il est à entrée unique, c’est-à-dire que dès que vous quitter le territoire thaïlandais, vous devez faire une nouvelle demande de visa. Il vaut mieux donc préférer le visa touristique (TR), s’il y a un risque de devoir quitter le pays avent 90 jours.

Pour en bénéficier, vous devez :

  • Être bénévole ou faire partie d’une mission humanitaire,
  • Avoir une famille en Thaïlande,
  • Accompagner une personne titulaire du visa OA, B ou ED,
  • Avoir plus de 50 ans.

Il est possible une fois en Thaïlande avec ce visa de vous rapprocher du bureau de l’immigration pour faire une demande de visa OA ou OX. Bien entendu, vous devrez répondre aux exigences des conditions financières et sanitaires pour le visa correspondant.

Conditions Financières

Il vous faudra fournir un relevé de votre banque avec un solde créditeur de 6 000 €, de moins de 30 jours. Cette attestation devra être signée et tamponnée par votre banque.

Conditions sanitaires et d’assurance

Durant la crise épidémique et sanitaire du COVID, les autorités thaïlandaises ont mis en place le COE (Certificate of Entry). Il vous faudra donc fournir une attestation d’assurance médicale couvrant les frais de santé ou d’hospitalisation pour un montant de 3 000 000 de baths (soit environ 80 000 €). Cette assurance doit prendre en charge les soins et traitement liés au « covid-19 ».

Visa retraite non immigrant OA

Ce visa est très répandu au niveau des expatriés qui souhaitent vivre en Thaïlande. Il est aussi connu sou le nom de visa retraite.

Pour obtenir ce séjour longue durée, vous devez être âgé de 50 ans au minimum.

Il vous permet un séjour de 365 jours (avec de multiples entrées). Son coût est d’environ 175 €.

Tous les 90 jours, vous devrez vous présenter au bureau de l’immigration. Le visa non immigré OA ne vous permet pas de travailler en Thaïlande.

Conditions Financières

Lors de votre première demande, vous devez justifier d’un montant de 24 000 € par personne sur votre compte bancaire (donc ce montant est doublé si vous partez en couple). Les PEL ou assurances vie ne sont pas acceptés (pas de compte bloqué). Vous n’avez pas une obligation de déposer cette somme dans une banque thaïlandaise seulement pour votre première demande.

Effectivement, lors de la première demande de renouvellement, les autorités thaïlandaises exigent un dépôt de 800 000 bahts, soit environ 21 000 € dans une banque locale.

Conditions sanitaires et d’assurance

Lors de votre première demande de visa OA, vous devrez justifier d’une assurance santé expatrié avec une couverture d’au moins 100 000 dollars ( 3 000 000 de baths). Elle devra être valable pour un an minimum et couvrir tous risques liés au COVID-19.

Comment demander un visa non Immigrant OA pour la Thaïlande ?

Lors de votre demande de visa, vous devrez présenter votre passeport (valable au minimum 18 mois en date de départ), une attestation médicale de bonne santé et non-porteur de maladie contagieuse, un extrait de casier judiciaire, les justificatifs de ressources ou bancaire et une attestation d’assurance santé expatrié.

retraite visa

Visa retraite non immigrant OX

Le visa OX est réservé pour les personnes souhaitant s’expatrier en Thaïlande âgée de plus de 50 ans.

Il est moins connu que les visas O ou OX. Il est valable 5 ans renouvelable une fois. Vous pouvez donc vous expatrier jusqu’à 10 ans avec ce visa.

Pour être éligible à ce contrat, il faut faire partie des nationalités suivantes :

  • Japon
  • Australie
  • Danemark
  • Finlande
  • France
  • Allemagne
  • Italie
  • Pays-Bas
  • Norvège
  • Suède
  • Suisse
  • Royaume-Un
  • Canada
  • États-Unis d’Amérique

Vous pouvez faire votre demande de visa non immigré OX depuis votre pays ou depuis la Thaïlande.

Tous les 90 jours, vous devrez vous rendre au Bureau de l’Immigration pour un signalement. Tous les ans, les autorités locales examineront, en votre présence, le renouvellement de votre visa.

Conditions Financières

Il faut disposer d’un compte bancaire alimenté d’au moins 80 000 €(3 millions de bahts) déposés dans une banque thaïlandaise,

ou

Détenir un dépôt de 48 000 € (1.8 millions de Bahts) dans un établissement bancaire thaïlandais et justifié d’un revenu de 32 000 € (1.2 millions de Bahts). À la fin de votre première année d‘expatriation en Thaïlande, vous devrez avoir déposé sur votre compte bancaire au moins 3 millions de baht.

La seconde année, votre compte doit présenter un solde créditeur d’au moins 1 500 000 Bahts, soit 40 000 €.

Attention, si vous ne remplissez pas ces conditions, cela peut être un motif de non-renouvellement de votre visa OX.

Lors de votre demande de visa OX pour la Thaïlande, vous devez prouver que ces sommes sont déjà déposes dans une banque thaïlandaise.

Conditions sanitaires et d’assurance

Vous devez ne pas être porteur de maladies comme la lèpre, tuberculose, éléphantiasis, toxicomanie et la syphilis (3ème stade).

Enfin, vous devez justifier d’une assurance santé internationale valable durant toute votre expatriation. Elle doit couvrir vos frais de santé courants pour un montant de 1 070 € (40.000 Bahts) ainsi que vos frais d’hospitalisation pour un montant de 10 700 € (400 000 Bahts).

Votre permis de séjour peut vous être retiré si vous ne remplissez pas ces conditions.

Comment demander un visa non Immigrant OX pour la Thaïlande ?

Les documents à fournir sont un passeport, les documents bancaires et financiers, un extrait de votre casier judiciaire, un certificat médical, une attestation d’assurance santé expatrié.

Les frais de visa sont de 300 € environ (10 000 Bahts).

La demande est à effectuer auprès de l’Ambassade Royale de Thaïlande ou le Consulat Général Royal de Thaïlande de votre pays d’origine ou de résidence.

Quels sont les avantages du Visa OX ?

En tant que détenteur de ce visa pour pouvez travailler en tant que volontaire, acheter un véhicule ou bien posséder un appartement copropriété.

Attention, travailler sans permis en Thaïlande peut vous menez à une reconduite à la frontière.

Vous pouvez aussi faire une demande de changement de visa auprès des autorités locales, si vous possédez ce visa.

Avant de partir, il est fortement conseillé de consulter l’ambassade de Thaïlande dans votre pays. En effet, d’un pays à un autre, les conditions d’obtention de visas peuvent différer.

Pour toute demande de visa en Thaïlande, une assurance santé couvrant les soins courants ou les frais d’hospitalisation sera exigée. La couverture pour les traitements liés au COVID est aussi requise.

Santé Mobility vous permet de comparer les meilleures assurance santé pour s’expatrier ou voyager en Thaïlande. En quelques clics, vous obtenez votre devis. Nos conseillers sont à votre disposition pour guider et vous apporter toutes les informations nécessaires.