[seopress_breadcrumbs]

Expatrié : Comment choisir sa banque ?

TEMPS DE LECTURE : 3 MINUTES

16 novembre 2020
Choix Banque Expatriation

Votre projet d’expatriation est finalisé ? Votre banque actuelle pourra-t-elle vous apporter les services nécessaires aux expatriés ?

Ouvrir un compte bancaire à l’étranger n’est pas toujours l’étape la plus simple.

Quelles sont les démarches que je peux anticiper ? Dois-je garder en compte bancaire en France ? On vous éclaire sur le sujet.

Les démarches à anticiper avant votre départ.

Financer votre déménagement

Lors de la préparation de votre projet d’expatriation, vous aurez une multitude de démarches à réaliser. La principale sera de trouver un logement. Et vous aurez besoin d’un accompagnement bancaire.

La question du choix de votre banque sera alors primordiale.

Votre entreprise a pu prévoir un budget de relocation. Cet anglicisme désigne une prestation en cas d’installation à l’étranger. Souvent, le budget prévu peut être largement inférieur à la réalité. Déménager toutes les affaires d’une vie et parfois même sa voiture peut s’avérer coûteux.

Vous devrez donc peut-être prévoir un crédit avec votre banquier.

Vérifier les caractéristiques de votre carte bancaire

Vous devrez rapidement faire face aux premières dépenses du quotidien. Vous aurez besoin aussi de biens que vous n’avez pas pu emmener. Cela va générer des transactions.

L’ouverture d’un compte à l’étranger peut prendre plusieurs semaines. Il faut donc vérifier avant votre départ que les moyens de paiement dont vous disposez fonctionnent dans la zone où vous allez vous expatrier.

Dans la zone euro, normalement il n’y a pas de soucis. Mais en dehors, cela peut poser problème (en Afrique ou en Asie avec les réseaux MasterCard ou Visa).

Avant de partir, vérifiez que votre réseau bancaire ou de cartes de paiement fonctionne parfaitement sur place.

Il faudra aussi être attentif à vos plafonds de paiement et de retrait. Des dépenses plus importantes sont à prévoir lors de votre installation en expatriation.

Chaque pays a ses habitudes de paiement. Il faudra donc avoir un interlocuteur bancaire spécialisé pour en discuter.

Surveiller vos frais bancaires.

Dès que vous allez sortir de la zone Euro, vous allez être confronté à une multitude de frais. Il y a ceux de paiement de retrait, de change ou pour des virements.

Demandez à votre banquier, s’il peut vous proposer des forfaits adaptés à vos besoins. Cela vous évitera des surcoûts.

Bien souvent, ces forfaits sont disponibles auprès de banques spécialisés pour les expatriés.

Santé Mobility conseille les expatriés dans leur choix d’assurance santé internationale

Partir à l’étranger, c’est aussi vérifier que sa famille est bien couverte en cas de maladie, d’accident ou d’hospitalisation.

Santé Mobility vous propose en quelques clics de comparer parmi les meilleurs contrats santé expatrié et de choisir les garanties qui vous conviennent (frais d’hospitalisation, maternité, consultation, assistance rapatriement). C’est un service gratuit, rapide et complet.

Faut-il garder son compte en France ?

Une expatriation est généralement sur une durée limitée. Vous devrez peut-être revenir en France.

De plus, vous pouvez toujours avoir des dépenses en France (impôt, loyer). Il semble donc primordial de conserver un compte en France.

Si vous avez créé une société à l’étranger, vous aurez peut-être une succursale en France. Là encore, un compte bancaire sera nécessaire.

Enfin vos enfants peuvent revenir en France pour leurs études. Afin de louer un appartement, il leur faudra un RIB d’une banque française.

Vos droits :

selon l’article 52 de la loi de simplification et d’amélioration de la qualité du droit (2011), tout Français résidant hors de France dispose d’un droit à l’ouverture d’un compte de dépôt dans l’établissement de crédit de son choix.

En cas de refus de votre banquier, parlez-lui de cet article et au besoin saisissez la Banque de France ou le médiateur bancaire.

Dois-je ouvrir un compte bancaire dans mon pays d’expatriation ?

Bien que non-obligatoire, cela est fortement conseillé. Votre employeur peut verser une partie de votre salaire en France et dans votre pays de résidence.

Vos dépenses courantes devront être payées avec un compte local (abonnement téléphonique, par exemple). Hors zone Euro, c’est quasiment indispensable.

De même, si vous souhaitez créer une entreprise en expatriation, un compte bancaire local sera obligatoire.

Une banque spécialisée pour expatriés dispose d’un réseau international pour vous aider à choisir votre banque.

Dois-je passer par une banque spécialisée pour expatriés ?

Votre statut d’expatrié va générer de nouveaux besoins. Tout d’abord, selon votre pays d’expatriation, vous pouvez avoir un décalage horaire avec la France. Si vous êtes en Floride, les horaires d’appel risquent d’être incompatibles avec votre agence bancaire classique.

Ensuite votre banque doit vous proposer les produits adaptés à votre profil de non-résident. Ils doivent être conformes d’un point de vue fiscal et législatif.

Une banque spécialiste de l’expatriation doit vous apporter ces services et conseils.

Comment gérer mon épargne en étant expatrié ?

Il y a des problématiques spécifiques ; la fiscalité est différente d’un pays à un autre.

De même, il y a des produits d’épargne que vous ne pourrez conserver du fait de votre statut de non-résident.

Nous pouvons par exemple citer :

  • Livret Jeune ;
  • Livret d’Épargne Populaire (LEP) ;
  • Livret d’Épargne Entreprise ;
  • Un Plan Épargne en Actions (PEA) si le transfert de la résidence fiscale se situe dans un Etat ou un territoire non-coopératif (ETNC).

Comment votre banque peut vous aider pour votre retraite en expatriation ?

De nombreux expatriés partent en régime local. Cela implique que ne vous ne cotisez pas à un régime obligatoire français, donc à une future retraite.

Il faut donc anticiper cette question.

Afin de préparer votre retraite, que ce soit par l’épargne, un investissement locatif, ou la bourse, un conseiller spécialisé pourra vous conseiller. Il le fera en tenant compte de vos objectifs, vos besoins et votre foyer familial.

L’investissement immobilier locatif est très souvent plébiscité par les expatriés. Mais vous devez vous faire conseiller par un expert. Un projet mal ficelé, peut s’avérer catastrophique.

Faut-il s’orienter vers une banque en ligne ou une banque traditionnelle pour expatriés ?

Afin de choisir, il faudra comparer les coûts et les services et prendre en compte vos besoins.

Un conseiller est-il disponible à tout moment ? Pouvez-vous avoir un conseiller par téléphone et pas seulement par Chat ?

Autant de questions à se poser avant de faire le bon choix.

De même, une néo banque semble être adaptée pour vous conseiller sur les opérations courantes (retrait, virement, etc.). Mais disposent –elles de service pour les questions liées à la retraite, votre protection sociale ou assurance santé ?

Autant de paramètres à prendre en compte pour faire le bon choix.