Revenus personnels : Top 5 des pays pour une expatriation fiscale

TEMPS DE LECTURE : 1 MINUTE
24 mars 2020
Top 5 Expatriation Fiscale

L’expatriation n’est pas seulement un moyen de découvrir et s’imprégner d’une culture. Cela peut également être une opportunité de bénéficier d’une fiscalité bien plus avantageuse. Quels sont actuellement les 5 pays les plus intéressants d’un point de vue fiscal ?

Malte, numéro 1 pour l'attractivité de sa fiscalité

La République de Malte est située en zone euro et fait partie de l’Espace Schengen. Pourtant, ce pays a développé différents programmes visant à accueillir les résidents étrangers.

En tant que citoyen européen, si vous choisissez de vous expatrier en République de Malte, vous bénéficierez du statut de « résident non dom ». Ce dernier présente de nombreux avantages, en particulier en matière de fiscalité puisque le taux d’imposition est de 0% sur les revenus de source non locale et non rapatriés à Malte.

En d’autres termes, vous n’êtes imposable que sur les revenus générés sur le sol maltais. On comprend donc pourquoi ce petit paradis fiscal est très prisé des cadres supérieurs et des entrepreneurs qui ouvrent leur société dans un autre pays de l’Union Européenne.

Antigue-et-Barbude

Au cœur des Caraïbes, à une cinquantaine de kilomètres de la Guadeloupe, Antigue-et-Barbude (Antigua-et-Barbuda) propose une exonération totale pour les personnes physiques. Toutefois, comme pour Malte, vous devrez souscrire à un programme de nationalité.

Dès que vous bénéficiez du statut de résident fiscal, votre taux d’imposition pour vos revenus personnels tombe à 0%. Une opportunité qui se double en plus d’un cadre paradisiaque et de quelques-unes des plus belles plages des Antilles.

La Principauté d'Andorre

Si vous n’êtes pas décidé à quitter le Vieux Continent et que vous n’avez pas le pied marin, la Principauté d’Andorre est une bonne alternative à Malte.

Lové entre la France et l’Espagne, en pays catalan, cet état affiche un taux d’imposition des revenus des personnes physiques particulièrement attractif, seulement 10 %. Par ailleurs, suite à la ratification d’un accord bilatéral avec la France, le statut de résident fiscal en Andorre vous garantit de ne pas être assujetti à une double imposition. Ce dernier point intéresse évidemment beaucoup les Français qui dirigent une entreprise dans l’Hexagone.

Quel sera votre régime fiscale en expatriation? Serez-vous imposable localement ou encore assujetti aux impôts en France ?

La fiscalité des expatriés est un point clef à tout projet d’expatriation. Consultez notre dossier La fiscalité des expatriés pour tout savoir

Le Portugal

Le Portugal est bien connu des seniors désireux de s’expatrier pour sa fiscalité attractive. Mais ce que l’on sait moins en général, c’est que ce pays européen offre également de nombreux avantages aux actifs et aux créateurs d’entreprise.

En effet, une disposition légale en date du 23 septembre 2009 a permis la création d’un statut de « résident non habituel ». L’objectif de ce dernier est d’inciter les cadres supérieurs, les indépendants, les chefs d’entreprise et les investisseurs à s’expatrier au Portugal. L’obtention de ce statut ouvre alors droit, sous conditions, à une exonération totale des revenus personnels pendant une période de 10 ans.

Des dispositions fiscales fort intéressantes existent également concernant les revenus générés par l’exercice d’une activité professionnelle sur le sol portugais. Là encore, l’objectif est de séduire les porteurs de projet pour que ceux-ci ouvrent leur entreprise dans ce pays.

Note : l’installation des non-résidents est possible par le biais d’un programme d’investissement incitatif, le golden visa.

Les Bahamas

Si vous cherchez un pays d’expatriation conjuguant un faible taux d’imposition et des plages de sable fin, optez pour le Commonwealth des Bahamas. A un jet de pierre de Cuba et de la Floride (USA), cet archipel de plus de 700 îles permet aux étrangers désireux de s’installer de ne pas payer d’impôt sur leurs revenus personnels.

En revanche, pour bénéficier d’un taux de 0%, comme pour bien d’autres pays, un investissement immobilier est nécessaire. Actuellement, il faut débourser un demi-million de dollars pour prétendre au statut de résident aux Bahamas.

Santé Mobility conseille les expatriés dans leur choix d’assurance santé internationale

Partir à l’étranger, c’est aussi vérifier que sa famille est bien couverte en cas de maladie, d’accident ou d’hospitalisation.

Santé Mobility vous propose en quelques clics de comparer parmi les meilleurs contrats santé expatrié et de choisir les garanties qui vous conviennent (frais d’hospitalisation, maternité, consultation, assistance rapatriement). C’est un service gratuit, rapide et complet.