Permis de conduire international

Durant votre expatriation, vous aurez certainement besoin de vous déplacer. Votre permis de conduire français sera-t-il valable ? Devrez-vous fournir un justificatif ou bien repasser un examen ?

On vous éclaire à travers ce dossier « Conduire à l’étranger ».

Conduire en Europe avec un permis français

Airplane

Pour un court séjour

Lors d’un séjour en Europe, vous pouvez rouler avec votre permis de conduire français dans tous les pays de l’Espace Economique Européen (EEE), Liechtenstein et Luxembourg compris.

Bien entendu, votre permis doit être valide, ainsi que votre justificatif d’assurance et votre contrôle technique.

Vous ne pouvez pas présenter un document provisoire lors d’un contrôle dans un pays européen. Donc, un certificat d’examen du permis de conduire ou un justificatif de déclaration de perte ou vol sont irrecevables.

Destination

Dans le cadre d'une expatriation

Vous vous expatriez dans un autre pays européen ? Désormais, l’échange de votre permis de conduire français contre un nouveau permis dans ce pays n’est pas obligatoire.

En effet, l’Union Européenne reconnaît les permis de conduire délivrés par ses pays membres.

Cependant, il faut que :

  • votre permis français soit en cours de validité ;
  • vous ne soyez pas sanctionné par une suspension ou annulation de votre droit à conduire dans votre pays d’installation.

Conduire en Europe avec un permis français

Student

Lors de vos études

Dans les mêmes conditions, vous pouvez conduire avec un permis étranger dans le cadre de vos études.

Votre permis doit être en cours de validité.

Vous devez détenir un titre de séjour étudiant.

Le permis doit être valide et rédigé en français. A défaut, vous devrez produire une traduction officielle du permis ou un permis de conduire international.

Transport

Pour une installation de longue durée

Un permis étranger est reconnu en France pendant une année à compter de votre installation en France.

Au-delà, vous devez procéder à une demande d’échange de votre permis de conduire. Les documents (formulaire cerfa pour la France) sont disponibles en ligne ou en préfecture.

Around

Lors d'un voyage

Pour un court séjour en France ou des vacances, vous pouvez conduire avec votre permis étranger. Le permis doit être en cours de validité et rédigé en français. A défaut, vous devrez produire une traduction officielle du permis ou un permis de conduire international.

Conduire à l'étranger avec son permis français

Hors de l’Union Européenne, votre permis de conduire français peut ne pas être reconnu. Dans le meilleur des cas, vous pourrez conduire avec pour une durée de 3 à 12 mois.

Pour plus de sécurité, consultez le site en ligne de votre pays d’expatriation ou de son ambassade.

Il peut exister des accords de réciprocité qui vous permettront un échange de permis.

Si ce n’est pas le cas, vous devrez repasser les épreuves du code et de conduite (comme pour Haïti ou la Chine).

Il est donc conseillé de vous munir d’un permis de conduire international avant de partir.

Conduire à étranger

Comment obtenir le permis de conduire international ?

Le permis de conduire international (PCI) est la traduction officielle de votre permis français.

Il est reconnu dans la majorité des pays du monde. Le permis international permet de conduire dans les pays ayant ratifié une convention internationale sur la circulation routière, notamment la Convention de Vienne (1968).

Il est impératif d’en faire la demande avant votre expatriation.

Vous pouvez faire une pré-demande en ligne du permis de conduire international. Le site de l’Agence National des Titres Sécurisés (ANTS) délivre ce service.

Pour votre dossier, vous devrez fournir :

  • un justificatif ou titre d’identité ;
  • un justificatif ou attestation de domicile ;
  • votre permis de conduire ;
  • une photo d’identité récente et conforme aux normes.

Puis vous devrez envoyer votre demande par courrier (avec enveloppe affranchie pour le retour).

Le coût est gratuit.

Il faut compter environ 5 semaines pour l’obtenir. Le délai est porté à 7 semaines si votre demande est traitée par le service CERT de Cherbourg.

Faut-il changer son ancien permis pour un nouveau permis de conduire ?

En date du 19 janvier 2013 en France, la carte rose a cédé la place à une carte plastifiée (type carte nationale d’identité). Vous avez jusqu’en 2033, pour la changer. La préfecture vous la délivre gratuitement.

Le nouveau permis de conduire français intègre une carte à puce sécurisée reconnue par tous les pays européens.

Comment récupérer son permis de conduire français après une expatriation ?

Durant votre expatriation, vous avez procédé à un échange de votre permis français contre un permis de conduire étranger.

Si cette démarche a été faite dans un état de l’Espace Economique Européen, l’échange n’est pas obligatoire.

A l’inverse, si vous avez obtenu votre permis de conduire dans un autre pays, vous devez procéder au changement.

Vous avez un an, pour faire le changement suite à votre retour en France. Cependant, si vous commettez une infraction suite à votre retour en France ou que votre permis est expiré, vous devrez procéder au changement immédiatement.

Votre dossier se fait par courrier (photocopie du permis de conduire étranger original et sa traduction, photocopie des justificatifs d’identité et de domicile, 3 photos d’identité, une enveloppe pré-affranchie).

Il doit être envoyé au CERT de Nantes – Échanges de permis de conduire étrangers.

Si vous habitez Paris, il faut l’expédier à la Préfecture de Police de Paris – Centre de ressources des échanges de permis de conduire étrangers et des permis internationaux de conduite (Crepic).

United States Of America

Conduire aux USA

Chaque état dispose de sa propre réglementation. Il est impératif de se renseigner auprès des autorités de l’état de votre résidence.

Si vous vous expatriez, un permis de conduire international ne sera valable que durant les 3 premiers mois. Vous devrez alors passer les épreuves dans l’état de votre résidence.

Pour un court séjour (de moins de 3 mois), votre permis de conduire français est valable.

Si vous souhaitez louer une voiture, le permis de conduire international est obligatoire. Certains loueurs exigent que vous ayez 25 ans minimum. La plupart des véhicules ont des boites automatiques.

Australia

Conduire en Australie

Si vous vous expatriez en Australie, votre permis de conduire français ou international ne sera valable que les 3 premiers mois de votre installation.

Au-delà vous devrez échanger votre permis de conduire contre son équivalent australien.

Chaque état australien a ses propres règles et démarches pour procéder à cet échange. Le plus simple est de se rendre dans un Driver and Vehicle Centre afin d’avoir tous les renseignements.

Morocco

Conduire au Maroc

Votre permis de conduire  français est valable pendant une durée de 1 an maximum. Au-delà, vous devrez vous présenter aux épreuves de conduite en local.

A noter qu’un accord de reconnaissance réciproque existe entre le Maroc et la France. Donc un échange de permis de conduire est possible. Il faut se renseigner au service de la préfecture.

Chaque état australien a ses propres règles et démarches pour procéder à cet échange. Le plus simple est de se rendre dans un Driver and Vehicle Centre afin d’avoir tous les renseignements.

Japan

Conduire au Japon

Le pays du Soleil-Levant n’accepte pas le permis de conduire international pour les conducteurs français.

Il vous faudra ainsi faire une traduction de votre permis français auprès de la Japan Automobile Federation (JAF).

La conduite est à gauche et les contrôles routiers sont très fréquents. La plupart des véhicules ont des boites automatiques.

Canada

Conduire au Canada

Votre permis français ne sera valable qu’entre 3 à 6 mois selon les provinces (6 mois au Québec). Au-delà, il sera obligatoire d’avoir son permis de conduire international (sauf pour les étudiants, coopérants et stagiaires).

Santé Mobility conseille les expatriés dans leur choix d’assurance santé internationale

Partir à l’étranger, c’est aussi vérifier que sa famille est bien couverte en cas de maladie, d’accident ou d’hospitalisation.

Santé Mobility vous propose en quelques clics de comparer parmi les meilleurs contrats santé expatrié et de choisir les garanties qui vous conviennent (frais d’hospitalisation, maternité, consultation, assistance rapatriement). C’est un service gratuit, rapide et complet.